//-->

Munch saison 4 - Interview d'Isabelle Nanty

Munch

Saison Saison 04 - Sans famille
Jeudi 28 octobre à 21:05

Munch saison 4 - Interview d'Isabelle Nanty

publié par Vanessa Vincent le 28/09/2021
«Munch fend l’armure»
Cette quatrième saison s’ouvre sur la disparition tragique d’Hubert Bellanger, l’associé et ami de trente ans de Munch. Elle marque aussi ses retrouvailles avec Mathieu, un ex-fiancé plutôt encombrant… Maître Munchovski reprend donc du service pour une quatrième saison qui s’annonce très mouvementée, comme le confirme Isabelle Nanty.
munch_s4_isabelle_nanty.jpg

Dès le premier épisode, la disparition d’Hubert Bellanger bouleverse la vie du cabinet. Comment votre personnage va-t-il réagir ?
Munch est sonnée. Elle a beaucoup de mal à réaliser et à admettre la disparition soudaine d’Hubert, qu’elle considérait comme un frère. Elle est d’autant plus bouleversée que les circonstances de ce drame restent floues. Elle ne compte pas en rester là et veut enquêter, même si le reste de l’équipe met son entêtement sur le compte du choc qu’elle vient de subir. Cette saison est sûrement la plus forte sur le plan émotionnel pour Munch. Elle va être confrontée à des situations particulièrement délicates. Heureusement, mon personnage peut compter sur le soutien indéfectible du cabinet, au sein duquel Aurélien devient officiellement associé. Ces premières scènes ont été d’autant plus douloureuses à tourner que j’adore Lucien Jean-Baptiste. Je suis triste qu’il ait quitté la série, mais il est très occupé par ses propres créations. On ne peut lui en vouloir, mais ce fut un petit deuil à vivre hors tournage pour notre troupe.

L’équipe qui gravite autour de Munch semble plus soudée que jamais…
C’est un rempart, un point d’appui essentiel. Sans Gaspard, Aurélien et Clarisse à ses côtés, mon personnage ne serait pas le même. Avec Aurélien Wiik, Tom Villa et Paloma Coquant, on adore se retrouver et jouer ensemble. On s’aime vraiment beaucoup et cela transparaît forcément à l’écran. Durant le Covid, nos vies ont été chamboulées et nous retrouver fut une vraie bouffée d’oxygène. Nous évoluons dans une bulle sincère où tout le monde se respecte et prend soin les uns des autres. C’est important car cette série me demande un investissement personnel important. Saison après saison, le rythme est toujours aussi intense. Je consacre beaucoup de temps à Munch, mais je lui dois bien ça car je l’apprécie beaucoup.

L’une des surprises de cette saison s’appelle Mathieu, incarné par Hippolyte Girardot…
Absolument. Cet ouragan va frapper Gabrielle de plein fouet et la déstabiliser totalement. D’ordinaire discrète sur sa vie privée, elle va peu à peu s’ouvrir, fendre l’armure et les téléspectateurs vont découvrir, par bribes, la place qu’a tenu Mathieu dans sa vie puisqu’ils auraient dû se marier s’il ne l’avait pas abandonnée, le jour de leurs noces, devant l’autel… Trente ans plus tard, il refait surface lors des obsèques de Bellanger, fermement décidé à renouer contact. Comme un chien dans un jeu de quilles, il va perturber l’ensemble du cabinet car cet avocat est une énigme. Fougueux, charismatique et fantasque, Mathieu est déroutant. Il va donner du fil à retordre à toute l’équipe. Munch, qui a de fait un lien indéfectible avec lui, se révèle fragile. Elle a du mal à réfléchir dès lors qu’il est dans les parages et il réussit à brouiller ses radars.

Comment s’est passé le tournage avec Hippolyte Girardot ?
J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer avec lui. J’ai toujours suivi de loin son parcours. Après une brève collaboration sur un téléfilm, nous ne nous étions jamais recroisés alors que cela aurait pu être le cas à travers un projet d’Alain Resnais. Avec les années, Hippolyte a pris une certaine densité de jeu. Lui donner la réplique est très intéressant. J’espère surtout qu’il s’est autant amusé que moi ! Sur le plateau, il est extrêmement créatif et surtout, très drôle. Il y avait un beau terrain de jeu qui a été mis en lumière par sa personnalité et son talent. Jouer à se détester à coups d’invectives bien choisies pour mieux se retrouver ensuite est jubilatoire pour deux comédiens qui s’accordent parfaitement. J’espère que le public sera au rendez-vous de cette quatrième saison qui leur réserve encore de nombreux rebondissements…